coronavirus au Bénin: 01 volontaire YFC en parle

Coronavirus au Bénin: parole à 01 volontaire YFC – 03

0 Commentaire

On ne le dira jamais assez : le coronavirus est réel et fait des victimes au Bénin. Une quarantaine de décès et plus de 1700 cas de guérison ne sont pas des faits à négliger. Tout le monde doit jouer sa partition afin que nous retrouvions assez tôt nos libertés de mouvements. Cependant, nous devrions sacrifier nombre de nos habitudes pour y arriver. Une volontaire de Youth For Challenge en parle.

Parole au volontaire

Je suis Naomie PONDO, une jeune centrafricaine volontaire de Youth For Challenge au Bénin. Comme tous les fils et filles de ce pays, je voudrais moi aussi renouer avec la liberté de vivre sans crainte d’une maladie. A cet effet, je voudrais inviter nos populations à éviter les grands événements festifs appelés « Agoh » dans notre pays. De nombreuses décisions ont déjà été prises dans ce sens dans plusieurs villes du pays comme dans la capitale. Respectons les mesures barrières et évitons surtout les foules. Ainsi, nous pourrons reprendre notre train de vie normal d’ici peu.

Coronavirus au Bénin: une lutte communautaire

Rejoignez-nous pour combattre le coronavirus au Bénin
Youth For Challenge contribue à la lutte contre le coronavirus au Bénin

Merci de relayer ce message parce que c’est notre responsabilité à nous tous d’inspirer nos communautés pour venir à bout du coronavirus au Bénin. N’hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez servir et être vraiment fier du Bénin comme moi. Contactez-nous ici ou par mail et WhatsApp. Je vous invite aussi à aimer notre page Facebook officielle et à vous abonner.

Djetovi Lauréano BEDE

Lauréano BEDE est ingénieur agronome, entrepreneur social et passionné d'éducation et de leadership civique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail sera confidentiel