Surmonter la peur de l'échec pour réussir

La peur de l’échec : 01 astuce pour éviter le piège

0 Commentaire

Nous échouons parce que nous n’essayons même pas! S’il y a une chose évidente, c’est que nos têtes sont pleines de rêves. Mais au finish (pour ceux qui prennent le temps de se regarder dans le rétroviseur), nous sommes souvent restés à l’étape des rêves ! Vous savez pourquoi ? C’est parce que le poids et la taille de nos rêves nous font généralement tellement peur que nous n’osons même pas agir pour lancer le processus. Que devons-nous faire? Nous en parlons dans ce petit billet.

La peur de l’échec: source d’inaction

La mentalité de ceux parmi nous qui réussissent nous montre pourtant un chemin sûr pour quitter ce « désert d’actions ». Et vous verrez cette force de caractère autant chez la bonne dame qui tient sa boutique dans le quartier ou l’agriculteur qui emblave des hectares avec sa houe, que dans les start-up ou chez le politicien aguerri. Ceux-là n’ont pas peur d’essayer. Ils n’ont pas peur d’essayer et d’échouer. Ils n’ont pas peur d’échouer et de reprendre. Ils n’ont pas peur de leur peur de ne pas y arriver. Ils sont conscients que l’échec est une étape importante dans le processus de la réussite.

La peur de l'échec vous éloigne de la réussite
La peur de l’échec vous éloigne de la réussite

La peur de l’échec vous donne de l’audace

Il s’agit donc de puiser dans cette peur de l’échec, l’audace de faire « ses erreurs », et la force de les assumer. Mais tout le monde ne peut y arriver malheureusement. Vous savez pourquoi ? C’est tout simple. Il faut être suffisamment humble pour reconnaître ses limites, ses égarements et redémarrer le système avec les nouvelles données de référence. Certes, la vie n’a pas un mode d’emploi. Mais s’il y a une chose qui se répète chez ceux qui réussissent leur existence (quel que soit le domaine), c’est qu’ils sont toujours en action quoi qu’il arrive.

Et vous alors, allez-vous accepter de commettre des erreurs, les assumer, les corriger et aller de l’avant ? En ce qui nous concerne, la question est vite bien répondue.

La peur d’échouer doit être un carburant pour tous les jeunes entrepreneurs ou non. Mais encore faudra-t-il la canaliser et reconnaitre ses propres limites. C’est un long processus interne que nous devrons tous apprivoiser au quotidien. Faites un petit pas chaque jour et soyez toujours en action. Nous osons croire que ce petit billet vous a été utile. Laissez-nous vos autres astuces de réussite en commentaire.

Djetovi Lauréano BEDE

Lauréano BEDE est ingénieur agronome, entrepreneur social et passionné d'éducation et de leadership civique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail sera confidentiel